Snood mohair rose : le modèle pour laines plus fines

Il y a plusieurs mois de cela, je vous présentais un snood en mohair rose ultra sympa à réaliser :

Echtillon mohair edit

Et très sympa à faire, ce qui n’enlève rien au résultat.

Echtillon mohair& cone edit

Du coup, beaucoup d’entre vous ont voulu le refaire avec d’autres laines : baby alpaga, mérinos, laine, soie 30/2. Mais ce modèle n’était pas adapté à ces laines car le mohair doit se travailler avec beaucoup d’espace, sinon le fil accroche trop et  c’est bien plus difficile à travailler. Le mohair se travaille également plutôt en points ouverts et fond torchon afin de pouvoir gérer « ses poils » !

Cela donne un résultat aérien, très léger, tout doux et tellement chaud et raffiné, vous noterez sur la photo ci-dessus que malgré la largeur des points, les petits poils du mohair forment une sorte de duvet bien couvrant et tout douillet. Bref, j’adore ce snood !

Mais pour les autres fils, même s’il s’agit de laines, mieux vaut un modèle plus resserré afin d’avoir plus de tenue. Plus resserré donc avec plus de paires de fuseaux et en privilégiant un fond Dieppe ou fond épingle close (avec des torsions en plus, des points fermés). Ces fonds sont simples à réaliser mais du fait des points fermés et des torsions, ils donnent aussi un meilleur rendu visuel à l’ouvrage.

J’ai donc ressorti mes crayons et ma gomme (surtout ma gomme à vrai dire !) et j’ai repris mon modèle. Je pensais juste resserrer le modèle du snood, mais mon crayon est parti tout seul et j’ai fini avec un nouveau modèle : snood modèle mohair resserré double rangée grains orge,

Il ne s’agit pas franchement d’un nouveau modèle mais plutôt d’une nouvelle variante du modèle de base.

Les grains d’orge se sont retrouvés sur deux colonnes et j’aime tout autant que le premier.

Vous remarquerez sur le modèle que le nombre de fuseaux sur les bords correspond à une paire derrière l’épingle mais que je n’ai pas noté le point où mettre votre épingle.

En effet, plus j’avançais dans mon modèle, et plus je me disais qu’à la rigidité de la paire derrière l’épingle, je préfèrerais presque l’ajout tout simple de deux paires verticales à travailler en mat de chaque côté. Cela constituerait une petite bordure tout de même, mais avec un aspect un peu plus flou qui me plaît aussi beaucoup.

Bref, il ne s’agit que d’un détail du modèle, je vous laisse voir si vous souhaitez une paire derrière l’épingle ou non. Le nombre de fuseaux est identique et vous pouvez si vous le voulez, augmenter un peu ces bordures en ajoutant une ou deux paires de fuseaux de chaque côté.

Sur ces bonnes paroles, je vous laisse et vous souhaite une excellente journée, je m’en vais faire de la balançoire… Promis, je vous explique cela très bientôt !

Bonne dentelle, belle journée et belle semaine,

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *