Un paon en soie

Il y a quelques années de cela, alors que je vivais en Nouvelle-Zélande, (si vous voulez voir des images, ça se passe par ici pour le début de mes aventures chez les kiwis). Nous sommes partis comme nous l’avions déjà fait pour le Japon avec chacun une valise, plus quelques cartons expédiés par la poste, du coup il a fallu faire des choix. Et pour moi c’était simple : des livres et des affaires de dentelle.

Dans ma belle maison en Nouvelle-Zélande, j’avais un bureau dans lequel j’ai pu installer mon carreau à dentelle. J’en faisais en regardant le bush néo-zélandais et les oiseaux qui volaient au-dessus des arbres, c’était magnifique.

D’ailleurs, je ne résiste pas et je vous offre quelques vues depuis ma maison de l’époque.

La vue depuis mon bureau justement, là où se trouvait mon carreau à dentelle :

IMG_9136

La vue depuis notre terrasse au lever du jour. On voit la nature et au loin il y a Auckland :

IMG_9094

 

D’habitude je ne suis pas une grande adepte du fil coupé (j’aime beaucoup le résultat mais je n’aime pas le crochetage, bobinage des fuseaux, changement de couleurs…), mais là, quand j’ai vu le modèle de ce joli paon, j’ai craqué.

Il y a des modèles comme cela qui nous tapent dans l’oeil. On voit le carton et on imagine déjà le résultat, on se projette dans le choix des couleurs et on commence à les faire en pensée.

Quand j’ai vu ce paon, c’est ce qui m’est arrivé. Alors j’ai fait une exception et je me suis mise au fil coupé pour mon plus grand plaisir, je dois le reconnaître.

Oiseau

J’ai travaillé cette dentelle avec un mélange de soies unies et dégradées que vous trouverez dans la boutique de Merveilles de Mains. Cette soie se travaille très bien, reste bien en place sur les fuseaux et a un rendu magnifique.

J’ai offert cette dentelle à ma belle-soeur, du coup le joli paon est toujours en Nouvelle-Zélande, mais heureusement, avant de le laisser à l’autre bout du monde, je l’avais pris en photo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.