Merveilles de Mains en quelques mots de plus

Enfin, quand je dis que l’aventure était lancée, j’exagère un peu et je prends de gros raccourcis. Disons qu’entre le moment où j’ai touché des fuseaux pour la première fois et les débuts de Merveilles de Mains, 13 années se sont écoulées.

13 années qui m’ont laissé le temps d’apprendre à faire de la dentelle (même si j’ai passé la plupart de mes cours à papoter au lieu de denteler…). Si j’ai toujours rêvé de faire quelque chose dans le domaine de la dentelle, ce sont surtout mes voyages qui m’ont amenée à Merveilles de Mains.

J’ai eu la chance d’habiter dans plusieurs pays, mais je dois dire que c’est mon séjour au Japon qui a été le gros déclencheur de Merveilles de Mains. Et pour cause, au Japon, j’ai découvert les tissus japonais… Ah ! Quel bonheur ! Si vous voulez jeter un petit coup d’oeil, j’en montre ici et ici. J’en ai acheté, montré aux copines, ramené en France, et j’ai réalisé que ces tissus plaisaient beaucoup… et pas seulement à moi.

Tissus japonaistissu japonais2

J’ai alors compris qu’en habitant à l’étranger, si j’ouvrais bien les yeux je pourrais dénicher de véritables petites merveilles.

tissu japonais3

C’est donc ce que je m’attache à faire depuis, et ce qui a conduit à Merveilles de Mains.

tissu japonais4

Pour mon plus grand plaisir et j’espère pour le vôtre aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.